vendredi 15 juillet 2011

Aujourd'hui, c'est vendredi, et c'est intello!

Aujourd'hui, j'ai choisi de répondre à l'invitation de cette folledingue de Mme Déjantée qui se dit qu'un peu de lecture, et de partage d'intelligence ne nous fera pas mal. Et moi, je trouve qu'elle a pas tort. 


Alors, à mon tour de te donner envie de lire (si ce n'est pas déjà fait) un petit guide pratique dont je parle déjà un peu ici. Je te livre (héhé) un petit extrait pour te mettre en haleine, de "Poser des limites à son enfant et le respecter" de l'excellente Catherine Dumonteil-Kremer. Il se trouve dans l'introduction du bouquin:


"Nos enfants nous aiment inconditionnellement et ne sont nullement responsables de nos détresses passées; ils nous offrent une chance inestimable: celle de pouvoir les repérer et les travailler à notre façon.
Après les coups, ce sont les punitions qui sont passées à la trappe, et leurs corollaires directs: les récompenses. Même si le terme est fort, il me semble qu'il ne s'agit là que de manipulations. C'est toujours avec les meilleurs intentions du monde que nous punissons un comportement dans l'espoir qu'il disparaisse, et que nous en récompensons un autre afin de favoriser son développement. Ce sont des moyens que nous connaissons bien, ils ont été à la base de notre éducation. Ils entraînent pourtant des conduites d'évitement pour ce qui est des perspectives des punitions. Une peur constante habite l'enfant qui cherche désespérément le "bon" comportement pour ne pas contrarier ses parents.  Il recherche aussi la récompense, les félicitations, il devient prisonnier de l'autre, de son jugement. 
La peur va entraîner avec elle le mensonge, l'absence de relation de confiance avec les parents. Masquer les réalités indésirables va préoccuper les enfants, puis les adolescents qui ont été punis, à moins qu'ils ne baissent les bras et ne se soumettent définitivement à toutes les formes d’autorité, sans pouvoir les remettre en questions. [...] Comment agir sans coups, ni punitions? Comment accompagner nos enfants sans les intimider, les contraindre verbalement, sans les culpabiliser? C'est le seul objet de ce livre et j'espère que vous y trouverez les ressources que vous cherchez."

Je te laisse méditer là-dessus... Et n'hésite pas à aller voir les autres participations au salon du vendredi de Mme Déjantée!

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Merci pour ta contribution!!!
    Tu évoques un sujet qui me tient vraiment à coeur et qui contient en lui même une part essentielle d'optimiste: en apprenant à être de meilleurs parents nous offrons aussi à nos enfants la chance d'en être un jour de meilleurs!!!
    A ce soir pour le débriefing!!!

    RépondreSupprimer
  2. De l'importance de l'exemplarité en tant que parent... Le plus dur certainement, parce que cela nous demande de nous élever avant de tenter d'éduquer nos enfant...
    Mme Déjantée, quelle brillante idée tu as eu bon sang !

    RépondreSupprimer
  3. il me plait beaucoup ton article! Du coup, je lirai bien ce bouquin... bien joué Maman nature!!
    J'ai pu constater (dans ma petite carrière pro) que beaucoup de parents sont perdus et ont bien du mal à poser ce fameux cadre, ils n'ont plus confiance en leurs capacités à être parent et ça peut devenir très déstabilisant pour l'enfant qui du coup ne se sent pas en sécurité.
    Enfin...vaste débat!!

    RépondreSupprimer
  4. Merci les filles! ET merci Mme Déjantée pour cette très bonne idée, en effet! Et oui, donner l'exemple, considérer nos enfants comme des personnes à part entière, se rappeler qu'ils ne font pas toutes les choses contre nous, pour nous énerver ou nous manipuler (enfin pas que^^ lol), les comprendre, les écouter... vaste travail que celui de parents, on fait comme on peut hein! Mais je trouve beaucoup de soutien dans les livres tels que celui-ci!

    RépondreSupprimer
  5. ah bah voilà...encore un livre que j'ai envie de lire, du coup!!!la liste s'allonge, merci en tout cas de nous livrer cet extrait!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...