jeudi 21 novembre 2013

La DME, c'est bon, mangez-en

Bon, il est temps que je vous parle de DME. Voilà 7 mois que Mini-Pépette est diversifiée et je ne vous ai pas encore parlé de DME, c'est un scandale!
Alors, la DME, qu'est-ce que c'est? Trois lettres pour Diversification Menée par l'Enfant.
Donc ça veut dire que le niaf il fait tout keski veut alors?
Et ba oui, oui... ou presque!

On l'appelle aussi diversification consciente, ou diversification autonome. Les maîtres-mots: faire confiance à l'enfant. Encore. Et toujours.
En gros, je vous résume, la DME c'est laisser tomber les purées et les compotes pour donner à l'enfant de la nourriture solide en morceaux, dès le départ, oui, oui. 

En MORCEAUX? Mais t'as pas peur qu'il s'ETOUFFE? Mais il va avaler TOUT ROND! Mais il a PAS DE DENTS! Mais il SAIT PAS mâcher!

Autant de questions que l'on se pose (ou que l'on nous pose) avant de commencer la DME, et quand on ne connaît pas, c'est tout à fait normal de s'interroger.

La peur N°1 , c'est la peur de la fausse route. Et ça, je peux vous en parler, c'est ma hantise, pire, c'est presque une phobie.
Tu connais la nana qui attend que son mec soit là pour prendre un comprimé de dolicrane?
Ou celle qui apprend à sa fille de 4 ans qu'elle doit taper dans le dos de maman très fort si elle voit qu'elle s'étouffe?
Ou celle qui s'est formée aux premiers secours pour pouvoir agir en cas d'urgence?
Ou encore celle qui déteste manger toute seule parce que s'il arrive quelque chose, il n'y aura personne pour réagir et qu'elle se voit déjà courir chez la voisine les mains sur sa gorge?
Et bien, cette nana-là, c'est moi.
Donc je t'assure, si je l'ai fait, tu peux le faire. 

Ma première fille qui a été diversifié de manière traditionnelle dirons-nous, a failli s'étouffer deux fois. Deux fois où un morceau s'est coincé dans sa gorge et où je lui tapé dans le dos pour que ça ressorte. Deux fois où j'ai vécu les quelques secondes les plus longues de ma vie. La première fois, elle devait avoir 8-9 mois? Un morceau de pomme de terre était mal mixé dans la purée.
La deuxième fois elle avait au moins 18 mois ou deux ans, elle mangeait un batonnet de carotte crue.
Et une fausse route, ça peut arriver à tout le monde, avec n'importe quel aliment.

Bref, revenons à la DME. Le principe de la DME c'est de suivre le développement et l'évolution de l'enfant et de suivre ses indications. Vers 5-6 mois généralement, parfois avant, parfois après, l'enfant qui participe aux repas familiaux sur les genoux de ses parents commence à s'intéresser à la nourriture, à suivre les fourchettes des yeux, voire essaie d'attrapper la nourriture. Il commence aussi à tenir assis tout seul. Ce sont ces signes de développement qui montrent que l'enfant est prêt à commencer les solides! A savoir: pour un enfant allaité, s'il ne manifeste pas l'envie d'aller vers les solides, il n'y a pas d'urgence. Le lait maternel couvre tous les besoins du bébé jusqu'à au moins un an. Pour la plupart des enfants, les 6 premiers mois de diversification sont surtout de la découverte des goûts, des textures...

Et surtout, dans la diversification classique, un enfant apprend d'abord à avaler puis seulement, dans un deuxième temps à mâcher. On commence par des purées lisses, puis on ajoute des tous-petits morceaux, puis des morceaux plus gros. (En sachant qu'il y a plus de risques de fausses route dans les aliments qui mélangent les textures, une purée avec des morceaux par exemple).

En DME, l'enfant apprend à mâcher dès le début, même sans dents, oui, oui! Un enfant allaité notamment a une très grande force dans la mâchoire et mâche très bien avec ses gencives. Il apprend à écraser les aliments, à en faire des morceaux de différentes tailles. Il ressort les plus gros et avale ceux qui sont à la bonne taille pour lui. Il a un réflexe de régurgitation très fort. C'est à dire que les morceaux trop gros ressortent bien avant d'avoir atteint le fond de la gorge. S'ils passent malgré tout, l'enfant vomit ou crachote pour les faire ressortir.  Plus l'enfant est "âgé", moins son réflexe de régurgitation est fort ( d'où le moindre risque de fausse route de commencer directement par des morceaux!).



Surtout, si vous voyez que votre enfant vomit ou tousse, n'intervenez pas, contentez-vous de surveiller que la nourriture ressorte bien. Le seul moment où il faut intervenir, c'est en cas d'obstruction totale des voies aériennes, l'air ne passe plus du tout, aucun son ne sort de sa bouche et il change de couleur. C'est à ce moment là seulement qu'il faut procéder aux gestes d'urgences.

Alors, je pourrais en parler des heures, le fait est que je suis désormais conquise par la DME. J'ai un grand plaisir à voir ma fille goûter, porter les aliments à sa bouche et surtout manger toute seule! Elle se régale!

Voici quelques avantages de mon point de vue:
- on respecte totalement le rythme de l'enfant, c'est lui qui décide, il pioche dans les (bonnnes) choses que l'on prépare pour toute la famille
- c'est pratique! Il suffit d'adapter un peu nos repas, faire en sorte qu'ils soient riches en fruits et légumes, et cuisiner sans sel. Pas besoin de faire des repas spécial bébé! Notre fille mange à table avec nous et toute seule.
- l'enfant mange TOUT SEUL (je l'ai déjà dis je sais mais c'est génial!). Il est autonome ou presque. Il apprend donc à SE faire confiance. Il mange avec les mains et plus tard avec une cuillère ou fourchette mais on n'a pas besoin, ou rarement, de lui donner la becquée, il se débrouille! et ça, c'est priceless.
- l'enfant apprend à manger selon ses besoins, il mange la quantité qu'il souhaite, pas de "allez, une cuiller pour maman".
- Il découvre le vrai goût des aliments, leur texture, c'est une vraie sensibilisation au goût
- c'est rassurant: moi qui avais une peur bleue de la fausse route, je suis pleinement rassurée car je vois que ma fille gère parfaitement bien les morceaux, donc je n'ai pas besoin de surveiller la taille des morceaux qu'il y a dans son assiette, je lui fais CONFIANCE.

Des inconvénients?
Oui, il y en a. ça en met PARTOUT! On en gagne pas du temps niveau ménage, ça s'est sûr!
Et aussi, il y a de la perte. Souvent, surtout au début, il y a plus de nourriture par terre que dans le ventre du bébé. C'est le prix de la découverte. On a beau avoir un bavoir avec récupérateur, il faut se faire une raison, si on ne parvient pas à accepter ce "gaspillage" le temps que 'enfant soit capable de manger "proprement" alors c'est compliqué de faire de la DME. Ici, l'idéal serait d'avoir un animal pour manger les pertes. Alors, on les donne aux poules du voisin ou on jette au compost.

Il y a également un groupe facebook consacré à la DME, vous pouvez demander à en faire partie et partager votre expérience avec les autres parents: https://www.facebook.com/groups/332500973497180/?fref=ts

Alors, ça vous tente?







Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Bonjour! moi aussi j'ai pratiquée la DME avec ma seconde! c'est vrai que c'est super! un inconvénient quand même pour moi: elle a toujours refusé la cuillère que nous lui donnions, y compris pour les yaourts....et la yaourt avec les doigts.... c'est carnage!!!

    RépondreSupprimer
  2. Ca me donne envie de tester (en alternance peut être vu que je gère svt seule le repas avec 2 petits), j'aime l'idée de laisser + d'autonomie et de liberté.

    RépondreSupprimer
  3. je fais aussi DME à mi-temps avec Tylio... en fait ça dépend de ce qu'on mange ! pour mes aînés je savais même pas que ça existait et c'est vrai qu'au début j'appréhendais le fait de le voir manger seul et surtout le risque de fausse route... je me rend compte qu'il se débrouille très bien et qu'il est super content de manger comme nous !!!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...