lundi 31 décembre 2012

En 2012...

Je suis tombée enceinte, pour la deuxième fois.
J'ai pris 15 kilos, puis les ai reperdu.
J'ai rêvé d'accoucher chez moi.
J'ai accouché chez moi.
J'ai enfin pu dire "mes enfants".
J'ai serré mon homme et mes filles dans mes bras, tant de fois, tellement fort.
J'ai fait des tonnes de bisous, des milliers de câlins pour rassurer, pour réconforter, pour guérir, pour soigner, pour faire plaisir.

Je me suis faite des amies.
J'ai créé une association.
J'ai cousu deux trois bricoles.
J'ai pris des centaines de photos.

Miss-Nature...
... a dit non aux couches, le jour et la nuit, dans la foulée.
... est entrée à l'école
... commence à continue d'avoir un sacré caractère
... m'a faite m'énerver, crier, pleurer, sourire, rire aux éclats
... a toujours les plus beaux cheveux du monde
... devient la plus jolie des petites filles



Mini-Pépette...
... m'a faite mère pour la deuxième fois
... a tété, dormi, tété, dormi, tété...
... grandit deux fois trop vite



Cette année encore, j'ai béni le ciel de me donner autant de chance.
Cette année, j'ai donné tant d'amour... et j'en ai reçu au moins mille fois plus.


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 29 décembre 2012

Ma complainte...

Nous sommes samedi, avant-veille de réveillon. Mon homme est parti faire des courses avec Miss-Nature, autant dire qu'il a du courage.
Moi, j'ai bronchite depuis 6 jours, j'ai passé 3 nuits sans dormir, je commence tout juste à me remettre sur pieds.
Autant dire que la maison ne ressemble rien, ah si, à un grand bazar géant (comment ça, ça se dit pas?).
Il y a une machine à étendre, deux autres à plier. Et autant de linge qui attend d'être lavé.
Les valises ne sont pas défaites du séjour chez la famille et belle-famille pour Noel.
On n'a rien prévu pour le réveillon. Ca va se finir en raclette party à 4 et ce sera pas plus mal.
Et j'ai du boulot à finir absolument avant le 31 décembre et des articles de test à rédiger.
A faire la liste des choses à faire, je suis déjà fatiguée.
Ah, et j'ai deux enfants aussi.
Bref, là-dessus, souhaitez-moi bon courage.

Ahhhhouuuuuuuuuuu!



Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 8 décembre 2012

Toi, moi, la tétée, et quelques alliés!

Depuis la naissance de Mini-Pépette, qui aura 7 semaines demain, j'ai retrouvé le plaisir des tétées. Elle, moi et mes nichons, on peut aller partout, en toute liberté, sans avoir, pour ainsi dire besoin de rien d'autre. Ou presque rien. Mais moi et mes nichons, on a quand même quelques alliés de poids pour allaiter avec l'option "super confort". 

Etant donné que je n'ai pas pris l'option "crevasses", la crème Lansinoh que j'ai acheté en préventif ne m'est pour le moment d'aucune utilité et j'espère continuer longtemps ainsi. Dieu des Nichons, priez pour moi.

En revanche, que je sois dans mon canapé ou dans mon lit, je nichonne le plus souvent avec l'agréable compagnie de mon coussin d'allaitement Les babilleuses qui m'avait déjà bien accompagné durant ma grossitude. Mon coussin, il est tellement confortable que même ma mère voulait me le piquer, nan mais ho!



Bon, par contre, j'ai l'option REF (Réflexe d'éjection fort). Si tu ne sais pas ce que c'est, imagine qu'avec mon sein, je peux faire un jet (ou plusieurs même) qui va de mon canapé jusqu'à l'autre bout de mon salon et j'exagère à peine (tu peux lire ici pour plus de détails). Alors pour éviter que ma Mini-Pépette ne se prenne le jet direct dans le fond du gosier, je n'allaite jamais sans mon lange qui me permet d'absorber le lait qui sort trop fort et de proposer le sein à ma fille quand le débit s'est un peu calmé. Alors comme je suis gâtée et que j'ai une copine et une belle-soeur aaaaadorables qui ont eu la merveilleuse idée de m'offrir chacune la rolls du lange, j'ai nommé les maxi-langes Aden et Anaïs, et bien on peut dire que je nichonne avec classe. Je dois ajouter que le lange en bambou est juste d'une douceur incroyable, un vrai doudou!




La nuit, c'est la veilleuse super-nomade de Pabobo* qui éclaire nos tétées de sa lumière. Elle éclaire juste ce qu'il faut, ni trop, ni trop peu, même je déplore que la couleur de la lumière soit un peu froide (bleutée). Par contre, elle a une très grande autonomie, pas besoin de la recharger tous les jours contrairement à mon iphone (elle tient 200 heures!).



Et je ne dois pas oublier de rendre hommage à mes coussinets d'allaitement! Sans eux, je me retrouverais immanquablement trempée plusieurs fois par jour. Au départ, j'en avais choisi des jetables, ceux de Nature Babycare. Désormais, je me suis équipée en coussinets lavables, une partie fais par moi-même (mais pas assez épais, je dois les changer trop souvent) et l'autre partie achetés lors d'une vente privée Bébé-Confort. Leur capacité d’absorption est très bonne, ils ont aussi très jolis. Par contre, ils sont un peu trop visibles, on les distingue parfois à travers les vêtements.



Et puis bon, allaiter ça permet de faire d'autres choses en même temps, oui, oui. Comme naviguer sur son smartphone ou sa tablette ou encore lire, attends voir comment ça s'appelle déjà? ah oui, un bouquin!
Et dernièrement, je les enchaîne. Alors je vous fais partager un livre que toutes les femmes auraient intérêt à lire (ainsi que tous les médecins et le personnel médical): il s'agit du Choeur des Femmes de Martin Winkler.
Comme je crois toutes celles qui l'ont lu, je suis tombée en amour avec ce médecin spécialiste en gynécologie et sur les questions de contraception, si respectueux des patients et particulièrement si respectueux des femmes. Il bouleverse les rapports entre le médecin et sa patiente. Bref, à lire absolument (surtout si vous devez aller chez le gynéco ou à la maternité). En attendant de vous le procurer, n'hésitez pas à aller lire le blog de Martin Winkler, ça achèvera certainement de vous convaincre!
Mes autres lectures du moment:
- la série sur Mma Ramotswe, femme détective privée au Bostwana de Alexander McCall Smith, un régal.
- Sans couches, c'est la liberté d'Ingrid Bauer sur l'Hygiène Naturelle Infantile (on en reparlera)

Et vous, quels sont vos indispensables pour nichonner/biberonner en tout confort?

*Produit offert par la marque




Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 24 novembre 2012

La naissance à domicile d'un petit Caméléon par "Deux minutes Papillon" - Le jour où j'ai accouché #5

Et non, ce n'est pas encore le récit de mon accouchement, ça viendra (ba oui, il faut que je me décide à l'écrire un jour...).
Aujourd'hui, "Deux minutes Papillon" a souhaité partager avec moi, avec vous, la naissance à domicile de sa deuxième petite fille, son petit "Caméleon". D'ailleurs, si vous ne le connaissez pas encore, je vous conseille d'aller jeter un oeil régulièrement sur son blog (ici)! On y parle éducation (Oui, deux minutes papillon est une maîcresse), école alternative, parentage, écologie... bref, on ne s'y ennuie pas! 




Dimanche 6 mars 2011
6h26 : Je suis réveillée à  par des contractions, toutes les 10 minutes, puis toutes les 7-8 minutes jusqu’à 9h30. Je crois que c’est pour aujourd’hui !
Le Papillon emmène le Crapaud chez une amie (sa maîtresse!) et installe tout ce qu’il faut pendant que je prends une douche : il descend notre matelas, installe le chauffage et recharge de bois le poêle, dépose des bougies un peu partout et amène le lecteur CD à portée de mains.
Notre SF (sage-femme) est prête à venir, mais les contractions se tassent… il faut attendre.
On en profite pour faire un peu de shiatsu (séances faites pendant la grossesse pour aider à l’accouchement).
Je mange, je bois, on regarde un DVD, en attendant que les choses sérieuses reprennent. Sieste.
17h30 : toujours rien !!
Les contractions sont toujours là, à 10 minutes, mais le travail « sérieux » ne commence pas.
Un petit tour dans le jardin et on se met même à faire des crêpes. On se demande si on doit aller récupérer le Crapaud, si jamais l’accouchement a lieu cette nuit, ce ne sera pas très pratique. Finalement, notre amie propose de la garder pour la nuit, chouette !
19h : je m’installe sur internet ; autant s’occuper si rien ne se passe !
Wahou, les contractions reprennent et se font bien sentir ! Une douche pour voir si ça passe, mais les contractions sont là toutes les 5 minutes. Il est 20h30.
Les contractions sont bien plus puissantes, mais la douche les a un peu calmées. On hésite encore à rappeler la SF. Je la tiens au courant depuis le début de la journée, elle m’a dit que ça devrait être pour aujourd’hui ou pour demain, cette naissance.
Elle habite à 1h de route, donc il faudra sans doute l’appeler bientôt si ça semble sérieux maintenant. Allez, on compte le temps entre les prochaines contractions et on voit.
21h30 : la poche des eaux se rompt et beaucoup de liquide amniotique se déverse… OK, on appelle !
La SF est en route. Et le travail s’intensifie vraiment. Heureusement que le Papillon est là, je le sers de toutes mes forces à chaque contraction. Purée ce que ça fait mal !
Pendant tout ce temps, un mot m’aidera à me détendre : « ocytocine » (Hormone sécrétée par l’hypothalamus qui favorise les contractions de l’utérus lors de l’accouchement.). C’est ce qui me reste de toutes mes lectures : bannir l’adrénaline et le stress, et accueillir la douleur pour se laisser envahir par l’ocytocine, qui aidera au mieux jusqu’au bout.
Les vagues de douleur m’envahissent à n’en plus finir, mais le temps de récupération entre chaque contraction est là pour que je puisse me reposer et respirer.
Émettre des sons pendant la contraction et entendre le souffle du Papillon m’aide beaucoup. Je reste allongée sur le côté, accrochée au Papillon.
Parfois, j’ai l’impression d’avoir envie de pousser. La SF n’est pas encore arrivée, mais on sait qu’elle est sur le chemin. Le Papillon me dit « S’il doit sortir maintenant, ne retiens rien ! ».
22h15 : la SF arrive, avec une amie SF également, qui était de passage (et qui est ravie d’assister à son 1er AAD [accouchement à domicile] !)
Elle écoute le cœur du bébé, tout va bien. Au bout d’un moment, elle me propose de regarder où en sont les choses. OK, mais j’ai peur de ne pas être rendue assez loin…
Je lui demande :
« -Qu’en penses-tu toi ?
-Je pense que la dilatation est complète et que le bébé est prêt à arriver.
-C’est pas vrai ? Déjà ?! Génial !
-Il faudrait changer de position…
-Non ! »
Et puis, petit à petit, effectivement, le besoin de bouger se fait sentir (et en plus, je me souviens l’avoir lu : la SF est souvent de bon conseil !)
Je me redresse avec difficulté et je me retrouve sur les genoux, face au Papillon, accrochée à ses épaules.
Et là, plus rien. Je ne ressens plus aucune douleur, je me sens en pleine forme, complètement en dehors d’un quelconque accouchement… j’aurais même envie d’aller piquer un 100 mètres ! J’éclate de rire en disant « Je n’ai plus mal, je ne sens plus rien ! » en regardant tour à tour le Papillon et la SF. Le Papillon, ça ne le fait pas trop rire, il se demande bien ce qu’il se passe. La SF rigole.
Ce petit moment de grâce ne dure pas longtemps… c’était en fait une petite pause avant le « grand saut » ! Certaines femmes passent par une phase de désespérance, pour moi, c’était un petit moment de lâcher-prise complet !!
La réalité me rattrape, le bébé est bien descendu et il va bientôt faire sa sortie. C’est ce que me glisse doucement à l’oreille la SF « Il va falloir le laisser sortir… ». Je n’ai pas l’impression de bloquer, mais à l’entendre, je pense à toutes ces femmes qui sont en train d’accoucher, en même temps que moi, à travers le monde. Si elles y arrivent, moi aussi je peux le faire !
Je m’ouvre à ce passage pour mon bébé, je le sens descendre à travers mon corps, wow, c’est plus qu’intense !!
La douleur est immense, mais je sais qu’elle est là pour que mon bébé puisse naître. Je m’appuie autant que je peux sur le Papillon.
La SF me dit qu’on sent les cheveux, j’arrive à glisser ma main et je sens moi aussi ces petits cheveux mouillés ! On y est presque…
Je ne pousse pas vraiment, je laisse ce bébé descendre encore plus, faire son passage. Et puis, hop, la tête est passée et puis son corps. Ca y est, le bébé est né !! Et le Papillon me dit « Regarde, ce petit Caméléon, c’est une fille ». Je me retourne tant bien que mal et m’allonge, pour avoir mon tout petit sur moi.
Il est 23h02. Ca y est, on l’a fait, on a mis notre bébé au monde, (presque) tout seuls !
Je suis fatiguée, l’accouchement en 1h30 a été très intense, mais tellement fière.
La délivrance est encore une épreuve (c’est pas vraiment mon truc, l’après-accouchement !) mais à minuit, je peux aller tranquillement aller prendre une douche, accompagnée de ma SF. Le Caméléon est doucement posé sur le torse de son papa.
A 1h, la SF repart, et nous allons nous coucher, tous les trois, en face du poêle. Chez nous, tranquillement.
Le lendemain matin, le Papillon retourne chercher le Crapaud et lui annonce la naissance de sa petite sœur! Elle arrive à la maison et vient faire un bisou au Caméléon, qui dort tout contre moi.
En bref, nous avons vécu des moments très forts grâce à cet accouchement.
Pour le Crapaud, j’ai poussé quand on m’a dit de le faire et les médecins m’ont accouchée. Pour le Caméléon, nous avons mis notre bébé au monde. Une sacrée différence !
Une expérience inoubliable…



                                                                              ----


Si toi aussi, tu souhaites publier ici "Le jour où tu as accouché", n'hésite pas à m'envoyer un mail à mamanature49@gmail.com.


Un grand merci à Deux Minutes (va voir son blog je te dis) pour avoir partagé ce témoignage avec moi et accepté qu'il soit publié.
Ces mots et cette image lui appartiennent, merci de ne pas les recopier.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 29 octobre 2012

Et ce qui devait arriver...arriva!

Certaines avaient remarqué mon absence prolongée (plus de 24 heures, wahou) d'un certain réseau social... Elles spéculaient alors sur l'éventualité de la naissance d'un joli petit être. Viendra-ty / viendra-ty pas? 




Au même moment, le jour de mon terme était arrivé. Un rendez-vous à l'hôpital le matin nous avait confirmé que tout allait bien dans le meilleur des mondes pour Mini-Pépette. L'après-midi, j'emmenais tous mes kilos et ma petite famille pour une grande balade au coeur de notre village viticole. 

En revenant de balade, mes amies les contractions, tant attendues, ont commencé à se faire sentir... Etaient-ce les bonnes??? Enfin, des contractions, et le jour de mon terme en plus, je jubilais.

Le lendemain, le dimanche 21 octobre 2012, à 17h05 (enfin environ), notre Mini-Pépette atterrissait dans mes bras, dans notre maison. Ce qui s'est passé entre temps, je vous le raconterai plus tard... Ce que je peux vous dire pour le moment, c'est qu'être à la maison, entourée uniquement des gens qu'on aime le plus au monde et d'une ou deux bonnes fées (mes chères sage-femmes), c'est juste un confort absolu!

Désormais, nous profitons de ce bonheur à 4... Je peux enfin câliner mon bébé, le serrer tout contre moi, respirer l'odeur de sa nuque... Aujourd'hui, nous lui avons donné son premier bain, 8 jours après sa naissance... Avec elle, tout nous paraît simple et évident, on se pose très peu de questions, on profite de cette petite bouille de bébé étonnement calme et posé, qui tète et dort et tète et dort... (ah oui, elle fait caca et pipi aussi ;)

Miss-Nature est absolument fan de sa petite soeur... 

Comment vous dire que je nage dans le bonheur et le lait maternel?
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 14 octobre 2012

J-6... la longue attente

Dans quelques jours, notre maison résonnera enfin des cris d'un nouveau-né... J'attends impatiemment ce jour où nous entendrons le son de la voix de notre bébé, où nous la découvrirons sous une douce lumière. Pour le moment, nous la touchons, nous la sentons, elle nous entend... J'ai hâte qu'elle nous sente à son tour, qu'on l'entende...

Nous attendons, j'attends... Je n'ai pas peur de la douleur, je l'attends, je la guette. Celle qui me dira que c'est bon, c'est pour aujourd'hui... Qu'elle est longue cette attente.

J'attends que mon corps et mon bébé entrent en accord parfait, en symbiose, pour danser jusqu'à ce que Naissance s'en suive.

Mon bébé, ma petite fille, toute ta famille t'attend avec impatience. 

Notre Miss-Nature aussi t'appelle, te bisoute, te caresse et te chante: "toc, toc, toc, petite soeur, c'est l'heure...".

Plus que quelques jours, quelques heures...


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 20 septembre 2012

9ème mois... les choses sérieuses commencent!

Voilà, voilà, plus qu'un mois avant mon terme prévu le 20 octobre 2012. Je commence peu à peu à me faire à l'idée que dans les prochaines semaines, le bébé qui est bien silencieux (mais gigoteur!) dans mon ventre va faire entendre sa voix. Bientôt, nous serons 4. 



Je ne peux plus faire 50 mètres sans avoir de contractions. Me lever de mon lit me demande de m'y prendre en 4 étapes. Mini-Pépette essaie sans arrêt de pousser les murs et de refaire ma décoration intérieure. La pause sieste est devenue indispensable et je ne peux pas rester debout trop longtemps, encore moins faire des allers-retours dans la maison. Et je compte déménager dans les toilettes aussi vu la fréquence de mes pauses pipi. Heureusement, je dors bien la nuit, notamment grâce à mon nouvel ami: un coussin de maternité confortable, douillet et léger que je trimballe dans toute la maison, celui des Babilleuses, bien sûr.



Je crois que Miss-Nature aussi sent que l'arrivée de sa petite soeur ne devrait plus trop tarder. Elle en parle de plus en plus, vient parfois caresser mon ventre. Et puis je l'ai entendu dire à sa copine: "elle va bientôt sortir ma petite soeur". 

Bientôt, je donnerai naissance à ma deuxième petite fille. Je la prendrai tout contre moi, elle se blottira dans le creux de mon cou et je me shooterai à l'odeur de sa nuque. Bientôt, ma toute petite viendra réclamer mon sein. Bientôt Papa-Nature portera sa deuxième princesse et fera les sans pas pour calmer ses pleurs et la bercera tout contre lui. Bientôt Miss-Nature caressera les joues de sa petite soeur et prononcera son prénom. Bientôt...

En attendant, je travaille toujours un petit peu mais d'ici quelques jours, ma remplaçante prendra temporairement le relais et je n'aurai plus que quelques vérifications à faire, quelques mails à traiter et quelques petites choses à régler. Mais dans l'ensemble, je pourrai enfin prendre le temps de me poser...

J'ai enfin remis le nez dans les affaires de bébé. J'ai sorti les vêtements du grenier et les ai rangés dans la commode. J'ai ressorti les jouets 1er âge. J'ai trié les couches lavables, les langes, racheté du papier de protection et acheté des couches jetables écologiques nouveau-né pour les premiers jours. On lui a aménagé un petit coin d'activités dans la chambre qu'elle partagera plus tard avec sa grande soeur...

J'ai cousu des petits bonnets (hiiii) en suivant ce patron sur Petit Citron.

Je dois encore laver mes écharpes de portage, acheter une BobaWrap, coudre d'autres coussinets d'allaitement et lingettes lavables, coudre de nouvelles couches lavables... mince alors, ça m'en fait des choses à faire... aurais-je le temps de terminer tout ce que j'ai prévu de faire? Peu importe. Nous avons l'essentiel pour accueillir notre deuxième princesse. 

Elle peut arriver quand elle veut désormais...
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 31 août 2012

8ème mois...Prête ou bien?

8ème mois, 32 semaines de grossesse. Mes copines dont le terme était à un mois du mien, voire moins commencent à accoucher les unes après les autres. 
Combien de temps nous reste-t-il à nous, en mode deux en une? Je me dis qu'aussi bien, ce bébé peut arriver dans 2 mois. Aussi bien, elle peut débarquer dans 3 semaines! 



J'ai connu le dépassement de terme, l'attente, cette impression de grossesse qui n'en finirait jamais. 

Je me prépare à revivre la même chose, je me dis que bien que mon terme soit le 20 octobre, je pourrais accoucher le 27 octobre (on me laissera pas aller plus loin de toute façon...). Mais en même temps, je me dis que si ça se trouve, dans 3 semaines, notre petite sera parmi nous, qui sait? Et ça vient vite 3 semaines!

Alors autant, on n'a pas grand chose à préparer pour son arrivée (en tous cas peu de choses qui ne peuvent pas attendre qu'elle soit là), autant j'ai hâte de la serrer dans mes bras, autant finalement je ne suis pas sûre d'être tout à fait prête... bizarre non? 



On a presque tout ce qu'il faut pour l'accueillir, en tous cas, on a l'indispensable: notre amour, nos bras, notre lit, des écharpes, un stock de couches nouveau-né, quelques vêtements propres. 

Il faudrait que je retrouve un petit bonnet pour la naissance et que je couse ses petits chaussons. Que je ressorte les petits vêtements du grenier, que je les lave et que je fasse de jolies petites piles... Il faudrait aussi que je termine ma petite série de coussinets d'allaitement lavables.

J'avais aussi dans l'idée de lui coudre du linge de lit: un drap-housse, un tour de lit, une turbulette assortis, une kallounette... Mais je n'ai pas encore eu le temps de trouver le tissu adéquat. Je ferai certainement ça dans le courant du mois de septembre. Et puis si le temps me manque, tant pis, là n'est pas l'essentiel...

Par contre, j'ai fait une couverture miracle en polaire et j'ai recommencé à coudre des couches TE1. On m'a prêté tout un stock de couches et de langes nouveaux-nés.

Des TE1 made in moi

J'ai un nouveau meilleur ami: mon coussin de maternité Les Babilleuses... je vous en parle en détail très bientôt.

 Mes autres meilleurs amis, ce sont mes bas de contention. Mais ce sont des amis cachés hein, ils ne sortent pas de la maison, faut pas déconner non plus. N'empêche que ça m'évite les jambes lourdes, les pieds qui gonflent et les crampes à répétition. Ouf.

Mon grand bébé, ma miss-nature a eu 3 ans cette semaine... Ce que je peux vous dire, c'est qu'elle dort beaucoup mieux, ouf. Un jour, peut-être, je vous raconterai comment on a fait pour améliorer sensiblement la qualité de son sommeil, mettre un terme à ses angoisses et ses peurs et poser des limites claires. Mais pour le moment, j'ai trop peur que ça nous porte la poisse (nan parce que dès que je dis que ça va mieux, vlan, je me prends le retour du boomerang dans les dents alors ça va bien maintenant hein). En tous cas, on profite de nos soirées, on ne dort qu'à deux (enfin Papa-Nature, moi-même, mon ventre et mes coussins) dans notre lit et on se réveille presque pas la nuit. Et notre princesse se réveille en disant fièrement: "j'ai fait un gros dodo!". Et en plus, elle refait ses siestes à la maison, alors je demande pas plus!


En attendant, je sens bien que l'arrivée de notre deuxième poupette n'est pas imminente, alors je vais profiter des moments qu'il me reste pour bouquiner, coudre, mater des séries, passer du temps avec ma grande et puis m'occuper un peu de moi aussi... et bien sûr me faire à l'idée que prochainement, une petite fille va venir bouleverser notre quotidien pour notre plus grand bonheur (qu'il disent ;).
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 21 août 2012

Notre liste de naissance

Je mets à jour notre liste de naissance en fonction des achats que nous avons déjà effectués et de nos autres idées...


- Une écharpe de portage Zara Tri-Purple Taille 5  - J'adore l'Aubergine aussi. A vrai dire, entre les deux, mon coeur balance!



- Un ou plusieurs langes Aden et Anais du type...
- Bon d'achat sur des boutiques en ligne de puériculture bio/naturelle du type:
http://www.brindilles.fr/
http://www.lilinappy.fr/
http://www.bebe-au-naturel.com/
http://www.maman-naturelle.com/

- Bon d'achat sur des boutiques de jouets en bois comme:
http://www.coccinelle-boutique.com/
http://www.eveiletjeux.com/

- Idées de boutiques où trouver de jolis cadeaux:
http://www.pouceetlina.com/
http://www.arthusandco.com/?gclid=CKL25MTg-LECFXIQtAodb04Aog
http://www.presqueparfait.com/
La boutique Mon château de Sable au Mans - 2 rue Saint-Charles - http://monchateaudesable.over-blog.fr/


----------------------------------
Alors, voilà, deuxième grossesse... Nous avons donc peu de choses à acheter voire quasiment rien (n'empêche que j'ai fait une liste de naissance longue comme le bras, ok). D'abord, parce que étant déjà parents, nous sommes donc déjà bien équipés et puis ensuite, parce que l'on s'est vite rendus compte que finalement  nous n'avions pas besoin de grand-chose pour que notre tout-petit ait tout ce qui lui faut. Nous avons aussi la chance d'avoir des enfants plus grands dans la famille, donc on récupère pas mal de vêtements. Les prêts de vêtements, de matériel fonctionnent bien entre copains aussi. 

Donc au final, cette liste de naissance, c'est une liste de petits plaisirs en plus, mais des petits plaisirs utiles quand même. J'ai choisi de faire une liste cette fois, pour faire dans l'utile et dans l'agréable, et pour que les personnes qui ont envie de nous faire plaisir sachent de quoi nous avons envie et besoin et évitent donc les achat inutiles. Ce sont avant tout des idées de cadeaux qui nous feraient plaisir, mais cela ne signifie pas que nous ayons besoin d'absolument tout. 

Mais pour guider au mieux les gens adorables qui voudraient nous faire plaisir, j'ai essayé de mettre en début de liste les choses dont nous avons le plus envie ou besoin. Bien sûr, chacun est tout à fait libre de nous offrir quelque chose qui ne figure pas dans cette liste... Petites précisions: ces produits peuvent être achetés d'occasion; et les liens internet que j'indique ci-après servent uniquement à montrer quel type de produit nous souhaitons, mais les produits peuvent être bien sûr dénichés sur d'autres sites ou dans d'autres magasins par exemple... 

**Pour bébé**

- une baignoire Shantala (couleur blanche ou bleue)
http://www.bebe-au-naturel.com/baignoire-shantala,bebe,produit,791-54-459,3.couche-lavable.html
J'en ai trouvé une jaune d'occasion, ça devrait faire l'affaire!
- Un hamac bébé avec support intégré
http://www.brindilles.fr/hamac-bebe-avec-support-koala.htm
Au final j'ai acheté un Zébul'Hamac d'occasion!

- Un coussin Les Babilleuses (couleur choco-lilas)
http://www.lesbabilleuses.com/1-coussindematernite.html
Ayé, acheté aussi mais j'ai choisi un nouveau coloris!
-  Un collier d'ambre

- Des livres pour enfants, ou d'activités pour les enfants (Montessori notamment)
http://www.amazon.fr/activit%C3%A9s-Montessori-pour-mon-b%C3%A9b%C3%A9/dp/2092785508
Celui-ci, ayé, je l'ai reçu!


http://www.eveiletjeux.com/produit-128273/livre-sonore-la-nature.htm


**Pour notre grand bébé qui devient grande soeur**
- Des livres adaptés à son âge sur l'arrivée d'un bébé dans la famille (en évitant de préférence les livres où le bébé est nourri au biberon)

- Ou des petites choses rien que pour elle qui n'ont rien à voir avec le bébé!


** Faire plaisir autrement**

Vous pouvez aussi proposer votre aide pour garder notre aînée, venir manger avec nous en amenant le repas pour tout le monde, proposer une heure de ménage... par exemple!

Et MERCI!


Et vous, quels ont été vos indispensables pour bébé? Si vous avez des bouquins à conseiller pour l'aînée concernant l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite soeur, je prends aussi!


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 1 août 2012

Moi, femme, maman et entrepreneuse

Comme je suis un peu maso, je vais profiter de mes vacances et de la sieste de Miss-Nature (oui, elle dort!!!), pour te parler un peu de mon boulot. Je suis folle hein? 



Nan mais en vrai, mon boulot, je l'ai choisi, je l'ai voulu en accord avec ce que j'aime et avec ma vie de famille. Alors, c'est pas facile tous les jours, créer son entreprise (de services administratifs), se lancer dans l'inconnu (au moins en partie même si les risques que je prends sont calculés), ne pas avoir droit à l'erreur, devoir tout assumer, devoir quand même regarder ses mails en vacances... Mais ça a des avantages que pour le moment je ne suis pas prête à abandonner de sitôt.

J'ai choisi de travailler à 80% voire un peu moins. cette année, ma fille allait chez la nounou de 09h30 à 17h30 tous les jours sauf le mercredi. Ce qui fait que je travaille d'environ 10h à 17h ces mêmes jours. Parfois, je rattrape un peu le soir quand ma miss est couchée mais c'est assez rare. En tous cas, j'apprécie la chance que j'ai de pouvoir passer mes mercredis avec elle. C'est notre journée rien qu'à nous, on a notre petit programme hebdomadaire: activités, bibliothèque, marché, papotage avec les copines... 

Dans la semaine, on n'est pas trop speed le matin (même si on arrive à être en retard presque tous les jours) et on a le temps de profiter d'être ensemble le soir. J'ai gagné en confort de vie, on s'y retrouve financièrement et c'est tout notre équilibre familial qui s'en porte mieux. A partir de septembre, elle ira à l'école le matin. Je commencerai donc le boulot un peu plus tôt, et je la récupérerai aussi plus tôt chez la nounou, chez qui elle ira l'après-midi.

Je ne dépends de personne, enfin pas d'un patron en tous cas. Etant donné que mes anciens employeurs étaient plutôt du genre toxiques et au relationnel pourri, je peux te dire combien j'apprécie de ne dépendre que de moi-même. Bien sûr, je peux avoir la pression de mes clients, mais elle est toute relative. Je travaille dans un milieu somme toute assez "décontracté".  Et puis a priori, mon travail étant bien fait, je n'ai pour le moment pas de soucis relationnels ou de pression particulière. Il faut que le boulot soit fait dans les règles et dans les temps, point.

Alors, certes, je n'ai véritablement de congé-maternité dans le sens où je vais tout de même devoir superviser le boulot. Mais j'ai quand même la chance de pouvoir payer quelqu'un à temps partiel pour me remplacer durant quatre mois. J'aurai du boulot de vérification, je devrai m'assurer que tout roule, je ne serai donc pas complètement libérée comme on peut l'être quand on est salarié. Mais quand même. J'aurai quelqu'un pour faire le gros du boulot donc si tout va bien, je pourrai quand même profiter de quelques mois de repos (?) pour me consacrer presqu'entièrement à Mini-poupette.


Dans cet article, je racontais combien ma reprise du travail alors que Miss-nature n'avait que 3 mois avait été éprouvante, difficile. Je ne veux pas revivre ça. On dit qu'un bébé aurait besoin de 18 mois dans le ventre de sa mère mais que l'évolution de notre espèces et la bipédie fait que la tête du bébé ne passe plus après 9 mois. Le petit dhomme naît donc prématuré, même s'il est à terme. Il lui faudrait encore 9 bons mois dans le creux du ventre de sa maman. A défaut, et dans l'idéal, il a besoin s'être au creux de ses bras, d'être avec elle. Je sais que ce n'est pas possible pour tout le monde. Mais mon choix de création d'entreprise a aussi été motivé par ça. Savoir que pour mon prochain enfant, je n'aurai pas à le confier si tôt à quelqu'un d'autre. 
En tous cas, moi, je ne me sens absolument pas prête à confier Mini-Poupette à quelqu'un tant qu'elle n'aura pas au minimum 6 mois pour quelques heures par ci par là, voire 9 mois. Je me suis mise en tête que je la mettrai en garde le temps de mon travail, à peu près quand elle commencera à se déplacer par elle-même.

J'espère donc que cette deuxième petite fille aura besoin de suffisamment dormir dans la journée pour que je puisse faire mon travail. Je m'imagine déjà avec elle dans l'écharpe dans mon dos et moi à mon bureau. Ou elle dans le sling, au sein, pendant que je suis sur l'ordinateur. Ou encore la voir dormir à côté de moi comme une bienheureuse dans un hamac pendant que je travaille. (Comment ça, j'idéalise?).
Je sais que ce ne sera pas facile, que je serai sans doute obligée de bosser un peu le soir et le week-end, que je serai crevée, que j'aurai des moments de découragement. Mais ma princesse aura sa maman (et son lait tout chaud) avec elle. Et ça, je suis sûre que ça n'a pas de prix.

Et vous, comment vous gérer votre équilibre familial?
(Et si jamais y a des entrepreneuses dans la salle qui bossent avec leur bébé, je prends toutes les astuces ;)




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 27 juillet 2012

Petite pause estivale

Ce soir, je suis en vacances... enfin! Un mois de repos (gné?) bien mérité. Enfin, un mois... Comme tu dois le savoir, je suis indépendante donc j'aurai certainement quelques petites choses par ci par là à faire, quelques mails à traiter, quelques coups de fil urgents... auxquels je répondrai quand bon je le voudrai. J'ai surligné toutes les lignes de ma to-do-list à faire avant les vacances. ça c'est fait! Ouf!



Maintenant, je sais que je vais avoir une to-do-list perso à faire. Parce que les vacances, ça sert aussi à faire tout ce que t'as pas eu le temps de faire pendant l'année. Des rendez-vous à prendre, des petites choses à faire, mais tranquillement hein.

J'ai surtout envie de passer du temps avec ma Terrible Three princesse. Avoir des moments de complicité avec elle, prendre notre temps toutes les deux. Ne pas avoir à la speeder tous les matins. Savourer des instants avec elle. Prendre du temps pour la comprendre, l'écouter... car elle en a des choses à me dire, j'en suis sûre. En ce moment, j'ai moins la patience de l'écouter, alors elle fait tout pour attirer notre attention, me "défie", me rit au nez quand je lui demande de faire quelque chose, elle grandit, elle s'affirme ma presque grande. Et puis j'ai envie de faire des choses avec elle, de lui proposer des activités. De la voir toute concentrée dans son découpage, de la regarder colorier, coller des gomettes, modeler la pâte, de l'entendre rire aux éclats à la piscine. Passer du temps rien que toutes les deux. Et dans une semaine, savourer des vacances tous les trois. Se retrouver en famille, juste entre nous 3, en attendant que Mini-Pépette vienne nous rejoindre. 

Et puis prendre du temps pour moi aussi, coudre des petites couches, trouver du joli tissu pour faire un petit trousseau de naissance, me faire un bon bouquin...

Dans un mois, ma princesse aura 3 ans. Dans moins de 3 mois, Mini-Pépette sera parmi nous. 
Je sens que ça va passer vite! Entre les vacances, la rentrée (mon bébé à l'école!), le passage de relais dans mon boulot... je sens que ces 3 derniers mois vont vite s'égrener. Et ce n'est pas pour me déplaire. J'ai hâte...



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 10 juillet 2012

Mes prochains craquages en portage!

Alors, voilà, en ce moment, j'ai une maladie qui est en train de récidiver. Mon écharpomanie est en train de revenir à pleine vitesse! Tu dois déjà le savoir mais j'ai déjà une petite collection de moyens de portage (sinon regarde ici). Oui, mais voilà, j'en ai jamais assez! En ce moment, je ne porte pas, ou presque pas (enfin si on met de côté la toute petite fille nichée au creux de mon ventre ;). Mon grand bébé, je le porte en tonga de temps en temps et souvent dans les bras et c'est tout (et c'est déjà pas mal dans mon "état" huhu).

Alors, je m'imagine avec mon tout-petit et j'ai envie de tester plein de choses! Et puis, voilà, il faut dire que je suis officiellement monitrice de portage depuis le mois dernier et que ça me fait une belle excuse pour tester plein de porte-bébés (ba oui, il faut bien que je teste pour conseiller les parents!).

Aujourd'hui, je voulais te faire une liste de mes prochains craquages (ou pas). Comme quand je remplis des paniers sur des boutiques en ligne, que je ne valide pas au bout du compte. C'est un peu comme si on avait acheté les produits sans le trou sur le compte en banque qui va avec.

Alors, voilà en ce moment, ce qui me fait envie, c'est ça. C'est pas dans l'ordre de préférence, c'est comme ça vient.

- Le nouveau mei-taï de Ling Ling d'Amour



En inconditionnelle de la marque, j'ai très envie de le tester celui-là! Comme on peut le voir sur la photo, il a l'air de s'adapter très bien tant à un tout petit qu'à un plus grand. J'ai hâte!!
Bientôt disponible sur http://www.echarpe-portebebe-linglingdamour.fr/

- Une écharpe Zara Tri-purple

Je vous en ai déjà parlé, elle fait partie de ma liste de naissance... mais je la remets, parce que je l'aime vraiment et que celle-là aussi, je la testerais bien.
Notamment disponible sur : http://www.zoli.fr

- Une didymos Labyrinth


Alors celle-là, j'en suis tombée amoureuse en la voyant. Je pense qu'elle va trèèèès vite rejoindre ma collection. C'est un gros coup de coeur!
Disponible sur : http://lamaisonduportebebe.com


- Un Mysol

Voilà un porte-bébé que j'aimerais beaucoup tester également, j'en ai entendu beaucoup de bien. Mais j'ai un peu peur qu'il fasse vraiment double emploi avec le mei-tai Ling Ling d'Amour si j'opte pour le premier, ils ont l'air d'avoir pas mal de points en commun. A voir...
Disponible notamment sur http://auxmilleunportebebes.com

- Un Tula Toddler


Pour pouvoir porter notre grand bébé qui va sûrement réclamer à être portée elle aussi en voyant sa petite soeur dans l'écharpe.
Notamment disponible sur : http://www.espritdelfe.fr


- Une bobawrap


J'ai déjà une JPMBB mais la Boba Wrap est connue pour être plus fine et toute douce, un vrai cocon m'a-t-on dit. Et à tout petit prix. C'est donc une écharpe que j'achèterai à coup sûr, notamment pour porter à la maison car pour porter à l'extérieur les premiers mois, je pense que ma JPMBB sera parfaite affronter le froid hivernal.
Notamment disponible sur : http://www.maman-naturelle.com



Je n'ajouterais pas le Boba et le Tula à cette liste car elle est déjà longue (oups).
Et toi, des craquages en vue? des coups de coeur portage?
(Et comment ça, j'aime le violet?)


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 2 juillet 2012

Et savourer ma sérénité retrouvée...

Mon bébé, 

Aujourd'hui, je savoure ma sérénité retrouvée. 

Les propos d'un médecin avaient semé le doute en moi. Même si au fond, je me suis rendue compte que j'avais toute confiance, en toi, en nous. 

Ma sage-femme nous a entouré de ses paroles rassurantes, de sa présence réconfortante, m'a amenée à me recentrer sur toi, à me connecter avec toi. Nous sommes entrés en contact, toi, moi et ton papa, plus que jamais. Cette relation que nous avons, elle est plus forte que les doutes des médecins. Une chose est sûre, jamais je n'ai envisagé le fait de pouvoir prendre le risque de te perdre comme une option. Je t'aime depuis le jour où tu es venu te nicher au creux de moi...

Aujourd'hui, nous avons vu un autre médecin. Le discours se veut plus nuancé, plus rassurant. Le risque zéro n'existe pas, jamais. Et il y a effectivement un moyen d'éliminer tout risque d'avoir un enfant qui ne correspondrait pas à notre idéal. Mais ce risque, il existe dans n'importe quel grossesse.

Il faut dire que la particularité qui avait alerté le premier médecin est un détail mineur, isolé (il n'y a absolument aucun autre indicateur), qui plus est minoré par mon origine ethnique. Nous avons appris aujourd'hui que cette particularité, les os du nez courts (les tiens sont à peine plus courts que la "normale"), est fréquente chez les bébés d'origine africaine ou asiatique. Tiens donc? Et le fait que je sois moi-même d'origine réunionnaise de par mes deux parents n'a pas été pris en compte dans le précédent diagnostic?

J'ai ri en apprenant cette nouvelle. Ri en apprenant que mon bébé avait finalement plus de chances d'être noir, au vu de mes antécédents, que d'avoir une anomalie génétique. Tu vois, je me remets à faire de l'humour, à sourire, à rire. 

Je vais pouvoir continuer à profiter de cette grossesse pleinement, savourer tous les petits moments que nous offre la vie et dans quelques mois, je contemplerai la merveille que j'aurai mise au monde. Peut-être qu'elle aura la peau plus foncée que sa grande soeur, qui sait? ;)






Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 22 juin 2012

5 mois au creux de moi

5 mois de grossesse...
Se dire que ça y est, on est à plus de la moitié.
Etre contente de n'avoir pris que 5 kilos.
Et se faire une tablette de chocolat pour fêter ça.
Acheter des bas de contention.
Voir mon ventre s'arrondir. Sentir mon bébé bouger et se lover contre ma main. L'aimer très fort.
Me dire que je vais avoir une autre petite fille. Les imaginer toutes les deux. Nous imaginer tous les quatre.
Profiter de mon grand bébé. Réaliser à quel point je suis contente de l'avoir, qu'elle soit en pleine santé, pleine de vie. Lui dire que je l'aime, l'embrasser, la câliner, encore plus. Pleurer de joie.
L'entendre dire "ma petite soeur".
Sentir la main de mon homme sur mon ventre.
Savourer ces petits plaisirs quotidiens.

Me dire que j'ai de la chance.

Etre heureuse tout simplement.



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 21 juin 2012

Le droit à une naissance respectée: Lettre d'amour à ma sage-femme

Pour cette deuxième grossesse, nous avons choisi ce qu'on appelle un accompagnement global. Une seule personne nous accompagne tout au long de cette grossesse, une seule sage-femme pour tous les examens, pour la préparation à la naissance, si tout va bien pour la naissance, et puis pour après... Nous ne voyons des médecins que pour les échographies, et les rendez-vous des 8ème et 9ème mois à la maternité. A moins qu'une pathologie se déclare, notre sage-femme sera donc quasiment notre seule interlocutrice durant toute cette grossesse. (Voir ici pour plus d'infos).

Aujourd'hui, je tenais à dire que cette (sage) femme, je l'aime, mais vraiment.

Quand j'ai appris qu'elle habitait à deux pas de chez moi, j'ai eu envie de la rencontrer tout de suite, dès le premier mois. La confiance s'est installée, presque immédiatement. Petit à petit, on a appris à se connaître, à parler de ma grossesse mais aussi de tas d'autres choses, à prendre notre temps, à se faire confiance, vraiment.

Aujourd'hui, plus que jamais, je me rends compte à quel point sa présence me fait du bien. Suite à une échographie anxiogène (lire ici), elle a su trouver les mots pour nous comprendre, elle nous écoute et nous rassure. C'est la première personne que j'ai appelée après cette échographie. Elle a pris la mesure de mon angoisse et m'a permis de prendre du recul et de me recentrer sur mon bébé. Elle nous amène à nous faire confiance.

Aujourd'hui, elle m'a rappelé. Elle pensait à nous. Voulait prendre de nos nouvelles. Et encore une fois, ses mots, sa présence, nous on rassuré, réconforté, conseillé. Elle nous a assuré que le doute qu'a insinué ce médecin était infondé, insuffisant. Que notre bébé a autant de chances que n'importe quel autre enfant d'être tout à fait "normal". 

Ma boule d'angoisse s'allège...

Comment j'aurais fait si je ne l'avais pas elle? elle avec qui nous avons un rapport privilégié, elle qui nous connaît, elle qui est à la fois une professionnelle compétente et une accompagnante aux qualités humaines inégalables. Elle me dit que la confiance dans notre bébé est notre meilleure alliée. C'est vrai. Mais après notre bébé, notre meilleure alliée, c'est elle, notre (très) sage-femme.

Merci à notre sage-femme d'être là, de nous accompagner, de nous apporter cet accompagnement humain dont nous avons besoin, celui que les médecins sont en général incapables de nous apporter.

 Merci J. de te battre pour le droit à la naissance respectée, d'y mettre autant d'énergie, de passion et de courage.

Merci à toi d'aider des milliers de parents, de nous aider nous aussi, à mettre au monde nos enfants dans la douceur, l'intimité, le respect. Merci.

---

Aidons les sage-femmes qui se battent pour la naissance respectée à faire connaître leur combat. 
Parce que l'information est la base du choix. Soutenez la production du film "Entre leurs mains" qui raconte le combat de quatre sage-femmes pour le droit à la naissance respectée. Le droit à l'information, le droit au choix.

"Muriel, Jacqueline, Sidonie et Cécile nous invitent à découvrir une autre vision de la venue au monde. Elles accompagnent depuis des années les femmes qui ont décidé de donner naissance à domicile. A travers les difficultés de ces sages-femmes françaises, ce film pose plusieurs questions : comment considère-t-on la naissance et le corps de la femme dans nos sociétés modernes ? À l’heure où la technicité a envahi l’espace social, quelle place laisse-t-on encore à l’humain dans l’acte de donner la vie ?
Ces  femmes se battent aujourd’hui pour que nous puissions avoir le choix, il est primordial que nous écoutions ce qu’elles ont à nous transmettre."

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 20 juin 2012

Mon bébé va bien, mon bébé va bien, mon bébé va bien...


Mon bébé va bien, mon bébé va bien, mon bébé va bien.



Cette phrase résonne dans ma tête comme un mantra. Parce que j’en suis persuadée. Parce que, quoi qu’il en soit, quoi qu’il ait, si tant est qu’il ait quelque chose. Je l’aime et je le protège.

On me parle : facteur de risques. Estimation. Indicateur. Amniocentèse. Cette échographiste sème le doute. Nous envoie des messages contradictoires. Ne vous inquiétez pas, je suis persuadée que tout est normal. Mais quand même. Il y a ce petit signe, un seul, isolé,  qui pourrait laisser penser que… On pourrait en être sûrs si…

Elle ouvre un parapluie pour se protéger, elle. Parce qu’elle est médecin, parce que la médecine veut tout prévoir, tout savoir, au cas où… la vie de mon bébé pourrait se jouer pour 1 millimètre, 1 millimètre et demi ? Un petit millimètre, avec la marge d’erreur de son curseur ? et une grossesse sans encombres devient sujette à stress, à interrogations ? Mon bébé sera-t-il « normal » ? Et si non ?

La médecine se protège. Et moi, je protège mon bébé.

Heureusement, mon ange gardien, veille, écoute… ma sage-femme me conforte et me réconforte, me rassure. Nous sommes victimes d’un système, l’hyper-protectionnisme des médecins qui au final ne protège qu’eux-mêmes « je ne suis sûre de rien, mais au moins je l’ai dit, on ne pourra pas le me reprocher… ».

Moi j’écoute mon bébé, je lui parle, je l'entends. Il bouge, beaucoup, énormément. Beaucoup plus que sa sœur je trouve. Comme pour me rassurer, moi, pour me dire de lui faire confiance, qu’il va bien.

Je le porte et je l’aime depuis 5 mois aujourd’hui. Ce n’est pas un fœtus. C’est mon bébé, c’est ma petite fille…(Hiiiiiiiiiii!) Et je suis certaine qu’elle se porte comme un charme. Dans quelques mois, je l’aurai tout contre moi et toute cette angoisse sera derrière nous. En attendant, je me concentre sur elle et je chasse les mauvaises pensées pour ne pas me stresser, pour ne pas la stresser.

Mon bébé va bien, mon bébé va bien, mon bébé va bien. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 30 mai 2012

La grossesse et l'allaitement à la mode Pomkin!


Pomkin, je sais pas si tu connais mais moi j'ai découvert sur les conseils de ma copine Mamomans qui  eu la bontitude de me prêter des fringues de grosse(sse) dont des pièces  de chez Pomkin particulièrement jolies. 

Et puis il y a quelques jours, elle me transmet un code de réduction de 50% valable sur tout le site (la promo est finie les filles, je vous préviens pour la prochaine, promis). Je suis donc allée faire un tour par moi-même sur le site. Et là, j'ai flashé sur des robes de grossesse et d'allaitement. Nan, parce que mon p'tit deuz, je compte bien l'allaiter au moins aussi longtemps que la première et j'espère plus longtemps encore. Et cette fois, j'ai décidé d'investir. Nan, parce que quand t'allaites, tu te débrouilles toujours pour trouver des hauts assez extensibles pour pouvoir tirer dessus (et flinguer l'encolure) et mettre ton bébé/bambin/ado (rayer la mention inutile) au sein. Et puis tu joues sur la superposition, un débardeur en dessous de ton haut, tu soulèves le deuxième, tu baisses le premier et hop, le tour est joué (si tu as compris du premier coup, tu as sans doute déjà allaité, sinon, relis la phrase). 
Mais les robes? Difficile d'allaiter discrètement en robe "standart", au mieux, tu sors ton sein complètement, moi ça me gêne pas particulièrement mais je comprends que ça puisse gêner certaines mamans. Alors, la solution pour être un peu jolie et allaiter discrètement, c'est la robe d'allaitement. Alors, certes, y en a des pas trop chères sur Vertbaudet ou La Redoute, mais perso, dès que je vais voir sur ces sites, ma taille est toujours épuisée (je les aurai un jour, je les aurai). Parce qu'il faut dire que sur la plupart des autres sites, ça coûte un bras (et j'en ai encore l'utilité de mes bras). Donc là, c'était l'occasion rêvée, des robes à moitié prix sur un site de qualité, banco!




J'ai donc choisi deux robes pour le prix d'une et pour ne pas culpabiliser, on a convenu avec Papa-Nature que c'était mon cadeau de fêtes des mères. Yes!

J'ai donc choisi une robe pour cet été et une robe hiver. L'avantage c'est que je peux toutes les deux les mettre tant durant toute ma grossesse (le tissu est assez extensible et fluide pour ça) que pendant toute la durée de mon allaitement (l'ouverture pour sortir le sein est très discrète et non le sein ne risque pas de sortir tout seul de la robe, c'est très bien fait!). 
Comme Mamomans, j'ai flashé sur la robe Florence, j'ai donc choisi ce modèle en été ET en hiver. Une en bleu indigo et l'autre en violet.
J'ai pris ma taille habituelle et pas de soucis, les robe me vont plutôt bien... enfin, je crois?!


Une chose est sûre: j'attends la prochaine vente privée pour craquer à nouveau!
Et si toi aussi tu craques, tu peux mettre mon e-mail en parrainage: mamanature49@gmail.com

Article NON sponsorisé par la marque Pomkin 
(mais si tu es une marque de fringues grossesse/allaitement et que tu souhaites un partenariat avec une grande blagueuse mode, contacte-moi ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 mai 2012

Brèves de (long) week-end

La semaine dernière, nous avons pu goûter aux joies d'un long week-end à la mer sur la côte aquitaine... 


L'occasion pour Miss-Nature de revoir la mer, de plonger ses pieds dans le sable et de faire des pâtés (qui du père ou de la fille a plus apprécié la construction des châteaux, on se le demande?). Elle a retrouvé avec émerveillement la sensation de ses pas dans le sable, et a plongé la tête la première et toute habillée dans l'eau (froide) sans qu'on puisse la retenir, mais son père l'a bel et bien rattrapée, rassurez-vous. 


Et profiter de la plage malgré le vent et le froid...
Et se faire offrir une heure de massage et de tranquillité rien que pour soi...


Et s'émerveiller devant les premiers bonshommes de Miss-Nature...


Et se demander où a bien pu passer notre magnifique chat depuis plus de 10 jours. Lui qui a l'habitude de rentrer à la maison tous les jours. On ne se fait pas tellement d'illusions mais on espère tout de même au fond qu'il reviendra...


Et voir mon bidon grossir, sentir notre bébé qui bouge. 4 mois de grossesse... Faire perler quelques gouttes de colostrum et se dire que la machine est en route pour accueillir notre minus (je ne le lui ai pas trouvé d'autre nom d'ailleurs...). Et avoir hâte de l'avoir contre mon sein...

Et vous, qu'avez-vous fait de ce long week-end?


Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...