dimanche 28 août 2011

Tu connais Mamomans? [Rencontre des gens sympas #1]

Aujourd'hui, j'ai envie que tu passes une bonne journée! (Perso, je fête les deux ans de ma fille aujourd'hui, alors crois-moi je suis joie). Mais quoi de mieux pour bien commencer la journée que de te faire découvrir (si tu ne la connais point déjà) une de mes copines virtuelles qui serait bien du genre à devenir une copine IRL (dans la vraie vie pour les non-touiterriens) si je n'y prends garde. Cette super nana, c'est Mamomans que tu peux dois lire ici. Si tu es une maman (ou un papa) et que tu es dans la région du Mans, tu ne pourras pas passer à côté, elle est partout, de la presse à la radio locale. Cette maman fraîchement débarquée de la région parisienne avec ses deux nains s'évertue à te trouver les meilleurs bons plans et les give-aways les plus originaux. Elle parle aussi un peu maternage, bref elle me touche et je suis bien contente de lui laisser la parole sur mon blog (puisqu'elle a eu la très bonne idée de m'inviter sur le sien - si, si, tu peux lire ça ici).


Lule, peux-tu te présenter en quelques mots ? Nous sommes une petite famille de 4 personnes fraîchement débarquée dans la bonne ville du Mans, après quelques années passées dans la capitale… Notre fille, la Zo, a croizandmi (NDLR : 3 ans ½), le Boy 8 mois et moi… plus près de 30 que de 20 ans, quoi. Je suis bloggeuse de profession, mais maîcresse d’école à l’origine…


D'où t'est venue cette idée saugrenue de venir t'installer au Mans?
Mon amour pour la rillette bien sûr. Bon sans blague, ça a étonné tout le monde au départ, les manceaux y compris ! Au départ, pas la ville en elle-même puisque tout simplement, je ne la connaissais pas. C’est tout bêtement une opportunité professionnelle de mon mari qui nous a permis de quitter Paris, que nous avions envie de fuir de laisser derrière nous depuis un moment… Et puis Paris devenait un peu petit pour nous… enfin notre logement, quoi. Donc plus grand-chose ne nous y retenait, et après avoir visité la ville une première fois : c’était bon. On était sous le charme, et on s’est installés.

Qu'aimes-tu dans cette
ville? Que n'aimes-tu pas?  C’est une ville à taille humaine, tu peux faire à peu près tout ce que tu veux, en 10 à 15 minutes, à pied ou en voiture… (et en vélo aussi, il parait, mais je n’ai pas encore trouvé le moyen d’installer tous mes loustics dessus…). [Essaie la remorque – NDMN – Note de Maman Nature]
On a tout de suite été bien accueillis, les rapports avec les gens sont un peu plus simples, sans cette espèce de cynisme parisien insupportable… Et puis on a pu trouver un logement où on ne se marche pas tous dessus, pour ce que nous aurait couté un T2 à Paris… et avec un jardin ! Et ça c’est priceless… C’est quand même mieux qu’aller dire bonjour aux pigeons au square, non ?
Par contre, la mer est un peu loin quand même… mais bon OK on peut pas tout avoir… [Oui, et puis la mer à Paris, elle est un peu froide - NDMN]

Quel est l'endroit du Mans où tu t'es sentie bien accueillie avec tes enfants? Et un endroit où tu t'es sentie mal accueillie?
Sans hésiter, à l’Epicerie du Pré, les enfants sont un peu chez eux (un peu trop pour la mienne, qui enquiquine les couples en diner romantique…), ils ont des livres et des jouets à dispo, et les parents sont contents aussi… puisqu’ils peuvent manger à peu près tranquilles ! Un grand bravo à l’équipe de Benetton, qui est à chaque fois d’une patience d’ange avec ma Zo qui complimente toutes les dames sur leurs belles robes de princesses pendant que l’époux essaye ses chemises… et qui repart même avec des petits cadeaux. Un accueil impec, au service du client, comme il se fait rare de nos jours on dirait…
J’ai poussé un petit coup de gueule récemment sur les réseaux sociaux sur les regards courroucés et l’air excédé de vendeurs vers votre progéniture, dans des magasins qui pourtant sont parfois destinés en partie aux enfants…Je pense à un magasin de jouets bien connu du centre-ville, ou à une librairie, où on oublie juste de vous dire bonjour (je cite pas le nom, ce serait leur faire trop d’honneurs)… Je considère qu’aussi « dynamiques » soient-ils, les enfants de clients, sont un peu eux aussi des clients, et moi quand je sens que je gène, ben je reviens plus. Tant pis pour eux !

Comment t'es venue l'idée de ton blog? Qu'en attends-tu? que t'apporte-t-il?
Tout bêtement j’ai eu l’idée de partager mes coups de cœurs, mes coups de gueules, mes bonnes adresses, à destinations des parents du Mans, ou à ceux comme moi qui s’y installent. J’avais recherché ce genre de blog avant de venir m’installer, et comme je ne l’ai pas trouvé, je l’ai fait ! Petit à petit, des grandes lignes sont apparues, qui tournent autour de thèmes qui me sont chers : le maternage, la création… Ce que j’en attend ? Qu’il me rapport un max de blé… Non franchement, il ne me rapporte rien, mais je l’aime bien quand même, et si 2 ou 3 personnes ont pu découvrir un endroit, ou connaître une créatrice de talent grâce au blog, et bien ça me suffit.
En tout cas, il m’apporte beaucoup, j’ai fait des rencontres vraiment super grâce à lui, j’occupe mes journées un peu plus intellectuellement (toutes proportions gardées) qu’à remplir des machines ou laver des couches (bien que ce soit aussi un sujet passionnant et hautement politique, les couches). J’approfondis des thèmes qui m’intéressent, je pense attaquer bientôt des articles « de fond » avec des spécialistes, sur les questions de sécurité, de maternage autour du monde… je m’instruis en m’éclatant, quoi !

Comment vis-tu ta célébrité? (je le sais, tu fais la une des journaux locaux)
Difficilement. Plus moyen de faire 5 m sans qu’on m’arrête, depuis mon article dans le Maine Libre… Ouaf, je rigole. Mais ça fait toujours bizarre quand je me présente, et qu’on me dit « oui, je sais qui vous êtes ». Surtout qu’à la base, je voulais pas montrer ma tête. Raté.

Peux-tu nous parler de ce que tu as choisi dans le package maternage et pourquoi? (cododo, allaitement, portage, toussa) Le cododo, c’était niet pour la 1ère… et (un peu comme tout le monde j’ai l’impression) pour le 2e, ça s’est imposé… Parce que ultra-crevés nous étions, et ultra-demandeur il était. Et puis rappelons-nous qu’à Paris, t’as pas une chambre par enfant. Sauf si tu es Liliane Bettencourt. Sa chambre étant la notre…voila quoi. Ca a duré 4 mois, jusqu’à ce que le besoin se fasse sentir de retrouver notre couche conjugale…et après quelques nuits agitées, chacun a retrouvé sa chambre, pour le bonheur de tous. L’allaitement, c’était l’évidence (non pas la marque de biberon…). 6 mois pour la Zo, et toujours en cours, et pas prêt de s’arrêter pour le Boy ! Le portage s’est imposé aussi pour mon 2e… je n’avais pas le temps/le courage de faire des nœuds, et l’écharpe est retournée au placard après 3 ou 4 essais pour la grande…sauf qu’avec un 2e enfant (sache-le, chère primi), l’écharpe est juste INDISPENSABLE. Ou alors tu ne fais rien. Ou tu as engagé une nurse. C’est là que j’ai retrouvé l’usage de mes bras, ainsi que des soirées calmes et sans pleurs…ahhhh quelle bénédiction. On devrait en offrir une dans les maternités au lieu d’échantillons de blédiprout tiens.
J’ai aussi expérimenté les massages, mais étant un peu feignasse par nature, je n’ai pas réussi à en faire un rendez-vous régulier… Et puis c’est qu’il remue l’animal, maintenant…mais je le regrette un peu, ce sont de beaux moments à partager, et qui nous feraient du bien à tous si ces pratiques étaient un peu plus ancrées dans nos cultures..
Ah et puis les couches lavables, mon nouveau dada…si on me retient pas j’en parlerai tout le temps. Je sais c’est pathétique. [Je te comprends bien là, moi aussi, je suis couchomaniaque - NDMN]

Te débarrasses-tu de tes enfants de temps en temps? si oui, comment?
Ah ah ! Non rarement… le Boy n’étant pas sevré, il est un peu dépendant, donc je le trimballe, un peu partout tout le temps… et du coup sa sœur aussi… Par contre je vais expérimenter bientôt un nouveau mode de garde, où ils font plein d’activités avec des éducateurs très sérieux… ça dure toute la journée, ce qui permet aux bloggeuses de faire leur travail, par contre ça ne les accueille pas les vacances. L’école, ça s’appelle il parait.

Pour finir, quel est le pire conseil que tu aies entendu autour de toi? Et le meilleur?
Le pire ? Pour « mieux nourrir » mon bébé au sein, le faire têter 10 mn d’un côté, et vite lui faire changer de bord, pour qu’il ne « finisse » pas le premier sein, mais « vide » l’autre. Boy a fait une tête bizarre et n’a pas voulu continuer à têter après le premier arrêt. J’ai toujours pas compris l’intérêt de la démarche.
Le meilleur ? S’écouter soi. Et son enfant. Pas les autres. (ce qui me fait penser que je ferais mieux de me les garder, mes conseils).

Elle a l'air cool, hein?

J'espère que ça t'aura donné envie à toi aussi de découvrir son blog, que tu sois au Mans ou ailleurs! Alors, vite, c'est par (et si ça se trouve elle cause de moi).


Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Oui elle est super cool, et c'est une super maman
    Lily Pois Plume

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...