mardi 14 juin 2011

Le retour de week-end de la famille Boulet

La famille Boulet revient du week-end à la mer. Je précise que toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé serait purement fortuite. 
PapaBoulet, MamanBoulet et BébéBoulet embarquent donc pour un périple en voiture d'environ 5 heures. Départ: 18h. Jusque là, c'est ce qui était prévu. Ouf, pas un seul embouteillage ou ralentissement malgré une fin de week-end de la pentecôte, le mauvais temps de fin de matinée aura convaincu les vacanciers de partir plus tôt. Bien leur en a pris de rester, puisque le soleil s'est repointé à l'heure de la sieste... Enfin, la sieste, z'auraient pu appeler ça une sieste si BébéBoulet avait bien voulu dormir... Il dormira dans la voiture, spa grave. PapaBoulet, lui, pendant ce temps est parti se prendre quelques vagues dans la gueule. Après une cascade dans l'escalier pour BébéBoulet, toute la famille est prête à partir. Supermamy nous a même préparé de quoi nous restaurer sur la route et SuperPapy a même nettoyé le pare-brise de la "tatur". Et BébéBoulet mangera un petit pot pour une fois. Allez, c'est parti. BébéBoulet s'endort, c'est parti pour deux heures tranquilles. Vers 20 heures, pause pipi-dîner sur une aire d'autoroute, BébéBoulet vient de s'empiffrer d'au moins 3 "ato o ocola" mais je t'assure quand BébéBoulet hurle dans la voiture pour avoir ses putains de gâteaux, ba tu finis par lui donner pour avoir la paix. MamanBoulet réalise qu'ils ont oublié de prendre des couverts et que la salade niçoise au thon devra être remplacée par des sandwiches d'autoroute. Blurp. MamanBoulet commence à faire la gueule tête. Heureusement, la chaleureuse station est équipée d'un micro-ondes pour réchauffer le mouliné de légumes de BébéBoulet. Par contre, pas un endroit pour poser les fesses de la famille Boulet pour bouffer tranquille. Ou alors, si tiens, un coin d'herbe entre la pompe à essence et la citerne de gaz. Reblurp. 
En voiture les boulets, on va manger ailleurs. Re-équipage de BébéBoulet dans son siège qui veut pas partir bien sûr - explications - démarrage - et re-pause 20 minutes plus tard sur une aire équipée d'un coin de pelouse et de bancs dégueulasses (bon MamanBoulet, arrête de te plaindre). Une petite couverture sous les fesses de maman et BébéBoulet et hop. Tiens BébéBoulet, ton petit pot, hummm. Tiens, PapaBoulet vient d'ouvrir un paquet de chips, merci PapaBoulet, t'as gagné maintenant BébéBoulet, c'est les chips qu'il veut. Ben tiens, BébéBoulet, prends ta dose de sel pour la semaine (enfin pour la semaine prochaine, parce que pendant le week-end, t'as déjà pris ta dose pour cette semaine avec les gâteaux apéro). Bon, c'est fini maintenant, BébéBoulet, viens manger ton petit pot. 
Après quelques cuillérées, voilà pô que BébéBoulet fait tomber le petit pot sur le pantalon de MamanBoulet et par terre. Non BébéBoulet, on ne ramasse pas, c'est perdu. Y en reste un fond dans le pot, t'en veux? Nan. Tu veux une pomme? Nan - Tu veux une banane? Nan - Bas vas-y, te gêne pas, mange mon jambon du sandouiche d'autoroute. Et pi tiens vas-y, finis-le, au point où on en est. 

On rependra les bonnes habitudes demain va.



Rendez-vous sur Hellocoton !
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Tout pareil à part que Pti Tonique est plus petit. Moi aussi y paraît que je me plains toujours des aires d'autoroute et d'ailleurs, je ne fais pipi que dans celles où y'a des stations essence (toilettes BEAUCOUP plus propres) ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ba oui, tu m'étonnes! Et pi vazy pour changer une couche sur une aire pourite. Il faut un minimum de confort quand même ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...